Le mot du photographe :

“Cette photo aurait pu s’intituler : Bijoux du Costa Rica.

La variété des espèces de colibris au Costa Rica, et dans le reste du monde, est véritablement un joyau de la nature. Les colibris font partie des animaux les plus compétitifs de la nature, malgré leur petite taille. Ils défendent leur territoire et surtout leurs fleurs préférées contre les envahisseurs, à tel point qu’ils peuvent être agressifs envers les autres colibris. Ce comportement est souvent lié au fait que les fleurs ne sont pas toujours abondantes là où vivent les colibris.

Les forêts tropicales du Costa Rica peuvent être luxuriantes, pleines d’arbres et de buissons, sans pour autant être riches en fleurs sauvages pour ces consommateurs de nectar. La plupart des colibris se trouvent à la lisière des forêts, là où il y a le plus de fleurs. 

On peut également trouver des colibris près des jardins, où les populations d’abeilles sont moins nombreuses et où les fleurs ont besoin de pollinisateurs. Les colibris (et les chauves-souris) remplissent souvent cette tâche en volant d’une fleur à l’autre. 

Comme beaucoup d’autres espèces, les colibris ont évolué pour s’adapter à leur environnement. Alors que les espèces de colibris sont répandues sur de grandes étendues géographiques (l’Amérique Centrale ou l’Amérique du Sud par exemple), la répartition des colibris se fait de manière plus localisée. Certaines espèces de colibris ne se trouvent qu’à des altitudes élevées, alors que d’autres seront plus proches de la mer. Cela est certainement dû aux types de fleurs présentes dans chaque zone.

Les colibris sont globalement en bonne santé, toutefois, leur source principale d’alimentation est fragile. Le moindre changement environnemental, tel qu’un changement de température impactant la quantité et le type de fleurs, pourrait avoir de lourdes conséquences et menacer cette espèce. Si les fleurs sont impactées, alors les colibris le sont aussi.”

 

A word from the photographer:

“This image could have been titled: Costa Rica Jewels.

The variety of species of hummingbirds in Costa Rica, and the rest of the world, is truly nature’s jewels. Hummingbirds are some of nature’s most fiercely competitive animals, considering their tiny size. They will defend their home territory and especially their favorite flowers against invaders. They can be very aggressive towards other hummingbirds. This behavior can be linked to the surprising fact that flowers are not always abundant where hummingbirds live.

For example, the rainforests of Costa Rica can be lush and full of trees and bushes. Yet, there might not be many wildflowers for these nectar’s feeders. Most of the hummingbirds will be found near the edges of the forests where there are more flowers.

Hummingbirds can also be found near gardens, where there are smaller bee populations, and the flowers need pollinators. Hummingbirds (and bats) often fulfill that task as they flit from one flower to the next one.

Like many species of animals, hummingbirds have evolved to fit their environment. While you can find some species of hummingbirds spread throughout a large geographic area (for example Central America and a large area of South America), it is more likely that hummingbird’s distribution will be more localized. It might be possible to find some hummingbirds only at the highest elevations or only near sea level. Probably related to the type of flowers found in each zone.

Hummingbird populations in general are healthy. Yet, their food sources tend to be fragile and even small environmental shifts could cause quick and threatening impacts on hummingbirds. A small drift in temperatures over time, could impact the number and type of flowers a region supports. As the flowers are impacted, so are the hummingbirds.”

Photograher: Wayne Kliewer

Location: Costa Rica

Year: NC

Camera: NIKON D850

Lens model: 150.0-600.0 mm f/5.0-6.3

Aperture: f/14

Shutter speed: 1/200

ISO: 800